Comité de soutien à Nathalie Morin, Samir, Abdullah et Sarah

Réponse d’Ottawa

Ottawa, le 22 octobre 2009

Bonjour Mme Durocher,

Ceci fait suite à la rencontre du personnel consulaire de l’Ambassade Canadienne en Arabie Saoudite, avec M. Saeed Al Sharahni (Al Bishi), à Dammam, en date du 22 septembre 2009.

Au courant de la visite ci-haut mentionnée, M. Al Sharahni a proposé au personnel consulaire ce qui suit :

* Qu’il serait en mesure de négocier une entente de divorce avec Mme Natalie Morin;
* Donnant à Mme Morin entière garde juridique de leurs trois enfants; et,
* La permission de quitter l’Arabie saoudite pour les trois enfants et Mme Morin;
* Pour une somme de 300,000.00 USD.

Je vous informe que nous avons consulté la légalité de cette proposition en Arabie saoudite et avons reçu de l’information indiquant qu’il existe un mécanisme saoudien, faisant que cette pratique soit acceptable et légale en Arabie saoudite. Il ne s’agit donc pas d’une situation de prise d’otages, ni de demande de rançon.

En conséquence, nous ne pouvons prendre parti et continuerons à considérer la situation de Mme Morin et ses trois enfants, une question familiale du domaine privé.

Nous suggérons donc, avant que nous ne puissions faciliter le retour de Mme Morin et ses enfants au Canada, tel que nous l’avons fait auparavant, que Mme Morin et M. Al Sharahni règlent leur possible divorce, la question de la garde de leurs enfants et leur départ du pays, en utilisant les voies juridiques saoudiennes appropriées.

À titre de signataire de la Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants, le Canada convient qu’il est dans l’intérêt de l’enfant, que les litiges concernant la garde juridique, soit réglés dans le pays de résidence habituelle de ce dernier. Dans le litige actuel, il s’agit de l’Arabie saoudite.

Néanmoins, le personnel consulaire canadien continuera de fournir du soutien, tout en respectant les lois de l’Arabie saoudite.

Je vous prie d’agréer, Mme Durocher, mes salutations les meilleures.

30 octobre 2009 - Posted by | Évènements, News | , , , , ,

Un commentaire »

  1. […] Saeed demande 300 000 $ au gouvernement canadien afin de laisser Nathalie et ses 3 enfants quitter l’Arabie […]

    Ping par Contradiction ! « Comité de soutien à Nathalie Morin, Samir, Abdullah et Sarah | 29 novembre 2009 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :