Comité de soutien à Nathalie Morin, Samir, Abdullah et Sarah

Picture of Sarah

We just received a picture of Sarah from nathalie, that we would like to share with you..

Sarah, 3 mois

Sarah, 3 mois

Publicités

25 février 2009 Posted by | News | Laisser un commentaire

Saudi wave – Novembre 2008

deux articles datant de novembre 2008 sur le blog saudi wave.

3 novembre 2008: Affaire d’une canadienne retenue en Arabie: dans l’impasse

23 novembre 2008: Affaire Morin: l’époux dit avoir refusé «une offre alléchante»,

25 février 2009 Posted by | Medias | Laisser un commentaire

Nouvelles de Nathalie par sa mère: Johanne

Ami(e)s qui soutiennent Nathalie, Samir, Abdullah et Sarah,

Aujourd’hui je vous écris moi-même pour vous donner les dernières nouvelles au sujet de Nathalie.  Je dois dire que ces nouvelles ne sont pas vraiment bonnes.  Depuis le début janvier 2009, nous ne savons plus ou sont Nathalie et les enfants.  Toute la famille a quitté l’appart de Dammam au début janvier.  Depuis ce temps Saeed ne permettait plus à Nathalie de parler ni avec l’ambassade, ni avec moi ni avec personne.

Cette semaine Nathalie a eu le droit de me parler, pour de très courtes périodes de temps style 2 ou 3 minutes, devant lui.  Ensuite il coupe la ligne lui-même.  Quand j’ai parlé avec Nathalie elle disait être à Bisha un petit village, à la frontière du Yemen.  Par contre le même jour Saeed appelait l’ambassade pour dire qu’il était à Dammam.  Finalement il fait exprès, pour nous mettre sur une fausse piste.  J’ai donc demandé à l’ambassade de chercher Nathalie et de s’organiser pour la voir de leur propres yeux.  Je ne veux plus croire n’importe quoi.

Tout cela pour dire que la situation ne s’améliore pas, mais je peux aussi vous dire que je travaille sans cesse, tous les jours à trouver une solution, à chercher des gens qui pourraient m’aider autant ici qu’en Arabie.  Tous les jours j’écris plusieurs courriels, j’ai des contacts téléphoniques avec les droits de la personne en Arabie, les journalistes qui m’aident à faire une pression auprès du gouvernement canadien, aussi je cherche des journalistes en Arabie qui accepteraient de m’aider.  Cela toujours,  avec l’aide de Marie-Eve Adam du bureau de Mme Lalonde, qui cherche la solution avec moi  et qui fait plein de recherches sur le sujet.  Les points de loi, ce qui se fait aux USA la convention de Genève, etc etc  Marie-Eve est une experte en recherches de toutes sortes.

Régulièrement Saeed de son coté donne des entrevues à des journalistes, et comme d’habitude tout ce qu’il dit est un tissu de mensonges.  Marie-Eve trouve toujours ces articles et les faits traduire, donc nous pouvons savoir ce qui se dit là-bas au sujet de Nathalie.


Aujourd’hui ami(e)s  qui soutiennent Nathalie,
nous avons besoin Nathalie, ses enfants et moi, du don d’une partie de votre temps. Prenez le temps de comprendre la situation, prenez le temps de nous posez des questions s’il vous manque des détails.  Ensuite prenez le temps de parler de Nathalie  avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail, votre entourage.   Il faut parler de Nathalie, elle  a besoin que les choses bougent et la seule chose qui peut faire bouger un gouvernement c’est l’opinion publique.  N’oubliez surtout pas ils sont élus par le peuple.

Dimanche je serai à CJAD 800 AM, de 12h00 à 13h00.  Seront aussi invités M. Paul Crête, M. Deepack Obrhai et M.Julius Grey.

Merci pour votre généreux soutien,


Johanne Durocher
La mère de Nathalie, grand-mère de Samir, Abdullah et Sarah

12 février 2009 Posted by | News | , , , | Un commentaire

Al Riyadh – 2 février 2009

Nous rapportons ici un article paru le 2 février 2009 dans le journal Al Ryiahd en Arabie Saoudite. http://www.alriyadh.com/2009/02/02/article406619.html

Les propos rapportés sont en complète contradiction avec ce que Nathalie répète à sa mère depuis un an et son désir de rentrer au Canada avec ses enfants.

Voici la traduction:

Lundi, le 2 février 2009, Numéro 14833
« Je ne suis pas un otage en Arabie saoudite… Je suis ici parce que je veux vivre avec mon mari et mes enfants », assure la conjointe canadienne de Al-Shahrani au journal Al-Riyadh
[Photographe : la conjointe canadienne]
Moshii Ben Brikan, Nora Shoumer – Dammam
Une foule de médias occidentaux et d’organismes juifs, comme LOPAC [sic], ont rejoint la presse canadienne pour donner plus d’ampleur à l’affaire de la famille de Saeed Al-Shahrani, le conjoint de la Canadienne Nathalie Morin, qui est retenue, selon eux, en otage dans la maison de son mari.
Le journal français Le Post a publié il y a quelques jours l’histoire de cette affaire et il l’a abordée d’un point de vue strictement occidental. Basant son récit sur des comptes rendus publiés dans des journaux français et qui demandaient l’intervention des organismes occidentaux de droit de la personne, le journal prétend que la conjointe, d’origine française, est séquestrée et que son époux l’empêche de quitter le royaume.
Le journal Al-Riyadh a visité la famille Al-Shahrani chez eux à Dammam et a parlé avec la conjointe Nathalie Morin, qui nous a expliqué son point de vue sur les articles publiés dans la presse française et canadienne. « J’ai lu les histoires trompeuses et mensongères diffusées dans la presse. J’ai été choquée par ce qui a été écrit. Ma vie avec mon mari est stable et normale », explique-t-elle. « Je vis ici dans la région de l’Est, à Damman, qui est une grande ville très confortable. Je suis heureuse dans ma vie, dans notre nouvelle maison. Je me sens plus à l’aise ici qu’à Jubail. En ce qui concerne les histoires de mon voyage à Bisheh, j’y suis allée de bon gré avec mon mari et nos enfants pour visiter sa famille ». Nathalie explique que les histoires publiées dans la presse française et canadienne prétendant que son mari Saeed Al-Shahrani a demandé une rançon en échange de sa liberté et de celle de ses enfants sont fausses. Elle ajoute qu’il n’a pas exercé de pressions sur elle et qu’il ne l’a pas retenue prisonnière.
Le journal Al-Riyadh lui a demandé s’elle désirait rentrer au Canada. Elle a répondu « oui », à condition que son mari et ses enfants soient avec elle. Elle confirme que son mari ne l’empêche pas de rentrer au Canada.  « Il m’a donné sa permission de voyager avec mes enfants. Je suis libre et je ne suis pas un otage ou une victime, et je ne suis pas séquestrée. Je préfère rester et vivre avec ma famille n’importe où ». La conjointe canadienne a indiqué qu’elle a demandé à plusieurs occasions à sa mère de mettre fin à sa campagne mais sa mère, Johanne Durocher, a refusé. « Je ne te permets pas de me dire ce que je dois faire », était le reproche de Nathalie à sa mère.
Elle dit que, malgré les difficultés qu’elle a rencontrées avec son mari, elle s’accroche toujours à sa vie conjugale avec lui et elle ne regrette pas de l’avoir épousé. Ce qu’elle souhaite est de vivre une vie heureuse, loin des problèmes extérieurs. Elle dit que seuls son mari et elle peuvent résoudre leurs problèmes sans intervention extérieure.
L’avocate Houda Al-Samari, qui représente la Commission des droits de la personne, a indiqué au journal Al-Riyadh que Saeed Al-Shahrani n’empêche pas sa femme canadienne de rentrer au Canada. « Pour prouver sa bonne foi, le mari m’a remis le passeport et le visa de sortie de sa femme [Nathalie]. Elle est maintenant libre de partir n’importe quand. Elle n’a qu’à me contacter pour que je puisse organiser son voyage et la conduire à l’aéroport. Si elle retourne à son pays, elle veut que toute sa famille soit avec elle, son mari et ses enfants », ajoute-t-elle. Al-Samari dit que c’est une affaire familiale privée et que la décision de s’installer à Dammam était une bonne décision qui a beaucoup aidé la famille.

12 février 2009 Posted by | Medias | , , | Laisser un commentaire

The Montreal gazette – January the 30th of 2009

Canada intervenes in Saudi marital dispute

MONTREAL — A high-level representative of the federal government has met with Nathalie Morin, a 24-year-old Quebec woman who claims she is being held against her will in Saudi Arabia…

1 février 2009 Posted by | Medias | , , | Laisser un commentaire

Canoé – La presse canadienne – 30 janvier 2009

Ottawa est intervenu en faveur de Nathalie Morin et aussi sur cette page

La Presse Canadienne  par Fannie Olivier

Le gouvernement fédéral assure qu’il ne reste pas les bras croisés dans le dossier de Nathalie Morin, cette Québécoise retenue contre son gré en Arabie Saoudite avec ses trois enfants…

1 février 2009 Posted by | Medias | , , | Laisser un commentaire

Metro Edmonton – January the 30th of 2009

Tory MP visited Quebec woman allegedly held captive in Saudi Arabia

OTTAWA – The federal government says it recently visited a Quebec woman allegedly held captive against her will in Saudi Arabia…

1 février 2009 Posted by | Medias | , , | Laisser un commentaire

AOL Canada – CBC News – January the 30th of 2009

Ottawa intervenes in Quebec-Saudi marriage dispute

The federal government has intervened in the case of a Quebec woman who says she is being held against her will with her three children in Saudi Arabia…

1 février 2009 Posted by | Medias | , , , | Laisser un commentaire